Antonio Caldara and the cello

Antonio Caldara and the cello

Antonio Caldara and the cello

Dans un nouveau disque vivant et audacieux consacré à la musique d’Antonio Caldara, le violoncelliste Josetxu Obregón dirige son ensemble La Ritirata dans des œuvres instrumentales et vocales.

Dans sa jeunesse à Venise (dans les années 1680/1690), Caldara s’est attiré des éloges pour son propre jeu du violoncelle, et sa compréhension de l’instrument et de ses possibilités lui est restée fidèle tout au long d’une carrière qui l’a vu s’immerger également dans les riches cultures musicales de Mantoue et de Rome avant de devenir un membre apprécié de la Hofkapelle de Vienne ; il y a travaillé pendant les vingt dernières années de sa vie, contribuant aux gloires du baroque austro-italien à la cour impériale du très musical Charles VI (que Caldara avait également servi à Barcelone).

Ici, le violoncelle, allant du lyrique au virtuose, est sollicité comme soliste dans des pièces de concerto, de sinfonia et de sonate, mais cet enregistrement est encore enrichi par la présence de deux chanteuses, la soprano Eugenia Boix et la mezzo Luciana Mancini – une cantate, Porgete per pietà, de la première et trois arias de la seconde. Mancini chante « Pompe inutile » (de l’oratorio Maddalena ai piedi di Cristo), dont les ravissantes lignes vocales sont complétées par la partie de violoncelle obbligato.

Josetxu Obregón a réalisé plusieurs enregistrements de Glossa pour explorer les débuts du violoncelle et, en compagnie de La Ritirata, il a également contribué à la réévaluation de cette figure majeure de la composition avec le programme Caldara The Cervantes Operas. Voici maintenant une sortie vivante et variée pour commémorer les 350 ans de la naissance d’Antonio Caldara !

Concerto per camera a violoncello solo con due violini e suo basso

01 Allegro 2:51

02 Larghetto 2:41

03 Allegro assai 3:05

04 Aimè sento il mio core (Larghetto) 10:50

Aria de: Vicino a un rivoletto

Sinfonia a violoncello solo

05 Adagio 2:58

06 Allegro 1:12

07 Grave 1:28

08 Presto 0:54

Porgete per pietà

09 Recitativo: “Porgete per pietà” 0:44

10 Aria: “Amor quando sarà” (Larghetto) 10:14

11 Recitativo: “Quanti sospiri e quanti” 0:40

12 Aria: “T’amai non niego è ver” (Allegro) 6:33

13 Largo 2:11

De: Sonata XVI a violoncello solo col basso continuo

14 Allegro 2:35

De: Sonata IX a violoncello solo col basso continuo

Lezioni per il violoncello con il suo basso

15 Lezione no 6 2:24

16 Lezione no 14 1:02

17 Lezione no 20 (Adagio) 2:34

18 Pompe inutili 7:35

Aria de: Maddalena ai piedi di Cristo (Oratorio)

Sonata III a violoncello solo col basso continuo

19 Largo 2:37

20 Allegro 1:46

21 Aria andante 2:53

22 Allegro assai 3:30

23 Dolce è pur d’amor l’affanno (Larghetto) 4:39

Aria de: Soffri, mio caro Alcino

24 Adagio

De: Sonata V a violoncello solo col basso continuo 3:13

La Ritirata

Eugenia Boix, soprano

Luciana Mancini, mezzo-soprano

Anaïs Chen, violon

Pablo Prieto, violon

Ruth Verona, violoncelle

Ismael Campanero, violone et contrebasse

Daniel Zapico, théorbe et guitare baroque

Franziska Fleischanderl, psaltérion

Daniel Oyarzabal, organe et clavecin

Josetxu Obregón

violoncelle soliste et direction artistique


 

Enregistré à Getafe (Auditorium du Conservatoire Professionnel de Musique), Espagne, en octobre 2019

Ingénieurs du son Federico Prieto et Manuel Prieto | Directeur artistique: Olivier Fourés

Sous la direction d’Olivier Fourés, Federico Prieto et Josetxu Obregón

Accordage clé et orgue positif: Daniel Oyarzabal

Directeur de tournée, La Ritirata: Carlos Bercebal

Producteur exécutif et directeur éditorial: Carlos Cster

Photos de couverture: Michal Novak | Photos des séances d’enregistrement: Tamar Lalo

Traductions: Mark Wiggins (essais, anglais), Pierre Élie Mamou (essais, français), Andrea Friggi (textes chantés, anglais)

© 2020 note 1 music gmbh

Crítica: "Josetxu Obregón’s portrait of Antonio Caldara, cellist" - Ralph Graves. WTJU91

“Obregón’s early music ensemble, La Ritirata plays to their usual high standards. I especially like the sound of Obregón’s baroque cello. Obregón plays with sensitivity, bringing warm, expressive tones out of his instrument[…]”

Lire


La Ritirata
Cookies Policy COPYRIGHT 2020 LA RITIRATA By BrandWithMe.com